Sortilege

Publié le par Fan Tine

Sortilege

Je suis un monstre. Pourtant, autrefois, j'étais le type parfait : grand, beau, riche et... atrocement méchant. Je n'aimais que moi et c'est pour cela qu'un sort m'a été jeté. Je suis devenu une bête difforme, velue, monstrueuse. Il me reste deux ans pour être aimé d'une jeune fille, sinon...
Ceci n'est pas un conte de fées. Mon histoire prend place aujourd'hui, en plein coeur de New York. J'espère que quelqu'un va venir à mon secours.

L'amour saura-t-il me tro
uver... et me sauver ?

Decidemment, je vais finir par prendre gout à la littérature sentimentale. En voila encore un que je referme à regret. Pour la trame de fond, c'est simple: tu prend l'histoire de La belle et la bête et tu la transpose à notre époque. Un conte de fée moderne en somme ! Et en faisant des recherches sur Google ( ah mon très cher ami, que ferais je sans toi ..........), j'ai découvert qu'il y a un film tiré du livre. Je pense que je vais pas me faire prier pour le regarder, curieuse que je suis tellement j'ai aimé le livre.

Nous faisons connaissance ici avec Kyle, un être aussi abject et laid intérieurement qu'il est beau extérieurement. Je vous laisse imaginer le tableau. Il est évidemment accompagné de la plus superficielle garce du lycée et à eux deux, ils concentrent ce qu'il existe de pire sur terre: méchanceté, cruauté, stupidité et j'en passe. Un lycée pour gosses à parents friqués, des amis tous plus intéréssés par l'argent, la beauté physique et la popularité que par quoi que ce soit d'autre. Puis dans ce décor, il y a Linda, pas vraiment les standards de la communauté mais au fur et à mesure de l'histoire, on se rend compte que d'étudier dans ce lycée est sa seule chance de se sortir d'une situation critique. Et puis un soir, un bal, un geste de bonté puis une malédiction vont changer et bouleverser leurs deux vies à tout jamais. Au début, je détestais Kyle, son comportement, sa façon d'être et sa mentalité puis au fil des pages je me suis pris de pitié pour lui devant sa tristesse, sa détresse et sa solitude pour finir par beaucoup l'aimer, ce nouveau lui si totalement différent du vieux Kyle. Et puis je me suis beaucoup attachée à Linda, cette jeune fille à la vie si compliquée, si triste s'évadant dans les livres, seul port d'attache ou qu'elle soit.

Tout d'abord, il y a la peur. Une jeune fille seule avec un monstre, elle aurait toutes les raisons de paniquer. Ben non, contrairement à la plupart des gens, passé la première rencontre, elle voit au delà de l'apparence pour ne retenir que les belles choses. Et puis petit à petit, on assiste aux transformation: tout d'abord, celle de Kyle puis ensuite, la méfiance va laisser place à la confiance puis à l'amitié et enfin ........ . Et la fin est tout bonnement digne d'un conte de fée. Pour le suspense, pas de soucis: on est servis et bien servis, sans conteste. J'ai bien failli y laisser quelques plumes et c'est très bien, même dans un roman sentimental, pour ne pas finir par s'ennuyer. J'ai adoré le style du récit à la première personne: ça donne juste l'impression de faire partie du récit. Une manière de plus d'embarquer le lecteur au coeur de l'action. J'adhère !!!!

Un dernier petit point et pas des moindres : une magnifique couverture, simple mais juste symbolique. Je vous en laisse découvrir la raison lors de votre lecture. Pour ma part, ce livre clotûre le challenge St Valentin

Minuit. C'en était terminé. Je resterais un monstre toute ma vie. Qu'importe, Lindy m'était rendue. Elle était là.
- Je sais que je suis trop laid pour que tu m'aimes, ai-je poursuivi, n'empêche je ......
- Je t'aime aussi, Adrian. S'il te plaît, laisse moi .......
- Alors, embrasse-moi. Offre-moi le souvenir de ton baiser, même si je dois mourir.
Il était trop tard. Trop tard. Pourtant, elle s'est penchée et m'a embrassé - mes yeux, mes joues et ma bouche dénuée de lèvres. J'avais beau m'enfoncer, j'ai connu la joie de goûter son haleine, d'en sentir la caresse. Je n'exigeais rien de plus. A présent, je pouvais mourir, heureux.

Sortilège, p 298-299

Publié dans Fantastique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article